Allah m’a demandé d’aimer quatre personnes parce que Lui-même les aime. » On lui demanda : « Et qui sont ces quatre personnes ? » Le Prophète (P) répondit : « Ce sont Ali, Miqdad, Salman et Abou Dharr. »

Afficher l'image en taille réelleUn jour,alors qu'il était gouverneur,un homme vit Salman sur un âne sans selle et  portant un vêtement rapiécé.L’homme lui demanda : « Ô Amir, comment se fait-il que tu te trouves dans une situation si désespérée ? » « Mon frère, le vrai repos et le véritable confort se trouvent dans la prochaine vie. » Répondit Salman.

« Ce n’est pas une vertu que de vivre dans une terre bénie ou d’avoir des enfants et des richesses ; la véritable vertu se trouve dans tes actions qui seules peuvent t’être profitables dans l’au-delà. »

Afficher l'image en taille réelle« Par Allah, je n’ai pas peur de la mort pas plus que je n’ai quelque désir pour ce monde. Je pleure parce que le Prophète m’a fait prêter le serment de ne pas amasser des biens de ce monde et de quitter ce monde les mains vides comme il l’a fait lui-même. Mais maintenant, je me rends compte que certaines choses d’ici-bas se sont accumulées autour de moi. Alors je crains d’être privé de la rencontre avec mon maître. »

« Celui qui adopte l’humilité, ainsi qu’une attitude de soumission envers Allah, sera honorable aux yeux d’Allah au Jour de la Résurrection. »

Afficher l'image en taille réelle« Je m’étonne de trois types de personnes. Les premières sont constamment à la poursuite des choses d’ici-bas alors que la mort est à leur poursuite. Les deuxièmes sont celles qui ont oublié la mort alors que la mort ne peut les oublier. Et les troisièmes sont celles qui rient tout haut alors qu’elles ignorent si Allah est satisfait d’elles ou non. »

Mausolée de Salman Farici (P)