Mémorial des Justes

08 février 2010

Revue Lumières Spirituelles

www.lumieres-spirituelles.net

***

Posté par disti à 17:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


07 février 2010

Touktam (P) : la mère de l'Imam Rida (P)

etoile1.jpg

Dame Touktam (P) est l'épouse de l'Imam Moussa al Kazem (P) et la mère de l'Imam Rida (P) .Plusieurs noms lui furent attribués,notamment : Touktam,Najmeh (une étoile),Arwa,Saken,Samanat et Oum- al-Banin ainsi que d'autres noms tels que Khaysaran,Saqer et Shaqra.

La mère de l'Imam Moussa al Kazem (P),Hamidah al Mussaffah (P) (la Purifiée),une des personnes les plus nobles,avait une servante accoucheuse du nom de Touktam (P).Elle etait une des meilleures femmes pour son intelligence,sa religion,son respect à l'égard de sa maitresse Hamidah la purifiée (P),au point de ne jamais s'asseoir devant elle tant qu'elle était à son service,par respect pour elle.

Lorsque Touktam (P) devint la servante de Hamidah (P),celle-ci vit en reve le Messager de Dieu (P) qui lui dit :

"O Hamidah ! Fais don de Najmeh (Touktam) à ton fils Moussa car d'elle naitra le meilleur des habitants de la terre."

Un jour Hamidah (P) dit à son fils Moussa (P) :

"O mon fils !Je n'ai jamais vu de servante meilleure que Touktam (P).Je ne doute pas que Dieu Très- Elevé va purifier sa descendance si elle en a une.Je t'en fais don alors veille bien sur elle."

C'est ainsi que Dame Touktam (P) devint l'épouse de l'Imam Moussa al Kazem (P) et la mère de l'Imam Ali Rida (P).

Posté par disti à 19:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

L'image du jour

Mashad (Iran)-Mausolée de l'Imam Ali ibn Moussa Ar-Rida (P)

Posté par disti à 08:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

06 février 2010

Magnanimité de l'Imam Sajjad (P)

Quelques habitants de Médine étaient atteints de la maladie de la lèpre.Les gens évitaient ces pauvres malheureux avec répulsion et frayeur et ceux-ci souffraient davantage moralement de l'aversion des habitants que de leurs maladies.Ils se mirent donc à se fréquenter entre eux.Un jour l'Imam Sajjad (P),les appercevant ensemble dans un coin retiré en train de manger,alla à leur rencontre.Ils l'invitèrent à se joindre à eux pour le repas,mais l'Imam (P),qui faisait le jeune,s'excusa humblement et les invita à son tour chez lui pour un repas puis repartit.Le jour venu,L'Imam (P) prépara un délicieux repas et les invités se présentèrent comme convenu.Une nappe fut respectueusement étendue pour eux et l'Imam Sajjad (P) mangea à leurs cotés.

Posté par disti à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L'invocation du Naufragé

Abdallah ibn Sinane rapporte,j'ai entendu l'Imam Ja'far al Sadeq (P) dire :

"Un jour viendra ou vous serez touchés par le doute ou la confusion.Vous resterez sans savoir visible,sans guide pour vous diriger.Ne serons sauvés de cette situation que ceux qui réciteront  l'invocation du Naufragé.Je lui ai alors demandé qu'est-ce que l'invocation du Naufragé ? Il répondit récite :

"O Dieu ! O Tout-Misericordieux ! O Très-Misericordieux ! O Celui qui retourne les coeurs,affermis mon coeur dans Ta Religion !"

Posté par disti à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Dame Narjess Khatoun (P) : La mère de l'Imam al Mahdi (P)

Le concept du salut et de l’attente du retour du Messie, qui un jour viendra pour établir un ordre basé sur les lois divines, est un des traits les plus importants, commun à toutes les grandes religions. Bien qu'il y ait quelques différences au sujet des caractéristiques individuelles et personnelles et de différentes opinions sur l'apparition du Sauveur, Libérateur ou Messie, des points communs existent à propos de sa venue et de l’établissement d’un gouvernement juste.

Dame Narjess Khatoun (P)

Dame Narjess Khatoun (P) était la petite fille d'un empereur byzantin, sa mère était une descendante de Simon le purificateur*, un des apôtres du Prophète 'Issa (as).

Une guerre éclata entre les Byzantins et les Musulmans et DIEU voulut que Dame Narjess soit faite prisonnière. Elle fut amenée à Bagdad par les Musulmans et exposée à la vente publique. Bachir al-ansari l'acheta sur ordre de l'Imam Hadi (P)  et la ramena à Samarra. Elle y épousa l'Imam Hassan al-Askari (P).

C'est ainsi que cette femme vertueuse devint la mère du Sauveur que l'humanité attend depuis des millénaires et dont la venue a été présagée par tous les envoyés de DIEU : L'Imam al Mahdi (P)

*Simon le purificateur,fils de Jonas, aussi appelé Kepha (en grec) ou Simon-Pierre,était l' un des douze apotres de Jésus (P).

Posté par disti à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 février 2010



"La vie n'est qu'un combat pour la foi" 
L'Imam Hussayn (P)


Posté par disti à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pleurer le Martyre de l'Imam Hussein (P)

Pleurer le martyre de l’Imam al-Hussein (p)

Que la paix et le salut soient sur notre bien-aimé Mohammed el-Mustapha et sur sa sainte progéniture:

Paix sur toi, o l'élu d'Allah et fils de Son élu! Paix sur toi, o Abâ Abddullah al-Hussein!

L'Histoire souillée par la bêtise "humaine" retrouve sa pureté après un bain de larmes sur notre cher HUSSEIN (as), ces gouttes salées purifient le cœur de l’hypocrisie et rafraîchissent les mémoires, obscurcies par les préjugés, les contes falsifiés des escrocs du mot et de l'Histoire ..

Quelqu'un a-t-il réflechit à cette parole du saint prophete (sws)?

Hussein est non seulement une partie du Prophète (sws) , il est aussi sa source! il dit (sws) : " et je fais partie d'al Hussein".... il est pourtant son grand-père , comment peut il faire partie de son petit-fils ?
En fait, notre Noble Prophète (sws), et les Ahl-ul-Bayt (as) dont l'imam el Hussein fusionnent et n'en font qu'UN, leurs origine est UNE , ils sont issus d'une seule et unique lumière !


Voici Zeinab qui récite son du'a....et là on entend le gémissement de Ali Zein al ‘Abidine...On entend même le cri de douleur de chaque grain de poussière, de chaque pierre, de chaque arbre, même le vent s'est mis à crier... Nos sens goûtent la soif, la faim, des survivants, ils se noient dans le bain de sang, ils se suicident au pied de notre bien- aimé Hussein…et là nos larmes s'arrêtent, et le temps reprend son chemin...On redevient nous, mais un nous différent, un nous plus pure, plus fort.....
à suivre

Nos sens enfin ressuscités se rebellent, le temps aussi, il se tourne vers ce passé qui lui aussi ressuscité, crie « wâ husseinâh » : on est le 10 Muharam de l’an 61 hégirien. Nos yeux refusent de voir le canapé d'en face, ou le mur d'à côté! nos yeux ressuscités voient le corps décapité, le corps broyé de notre bien-aimé Hussein (as), mais qui peut broyer la lumière ? Ils voient son bras coupé, mais qui peut couper la lumière ? ... Ils voient des cadavres mutilés, mais qui peut tuer les martyrs ?..En voulant les exterminer, ils les ont immortalisés....ils voient des tentes brûlées ...Nos oreilles entendent les cris de ces veuves, de ces orphelins, de ces hommes ? Des cris, et des gémissements; ils reconnaissent la voix de chacun d'entre eux :

Hussein (as) est cette flamme qui réchauffe nos coeurs, il est cette flamme qui allume nos sens, nos larmes s'évaporent, et nos âme avec!

Pleurer al-Hussein (as), ça n'est donc pas l'expression de notre amour husseinien, mais l'expression de l'AMOUR TOUT COURT...
Au moment où on pleure al-Hussein, on n'est plus, on n'existe plus, car on devient l'Amour lui-même, on se dissout dans sa splendeur, chaque larme est une partie de nous qui s'évapore et rencontre une autre larme husseinienne.. les larmes de Achoura se rencontrent, tout comme nos âmes et nos cœurs. Allah aime ceux qui aiment al-Hussein, l'aimer c'est s'effacer devant lui, ne plus exister, pour mieux exister !

Qu'est ce que l'Amour déjà?...N'allez pas chercher dans un dictionnaire, vous ne trouverez point de réponses, car l'Amour ne s'explique point, seuls ceux qui l'ont connu, peuvent savoir ce qu'est l'Amour, le vrai!..pour comprendre l'Amour, il faut le connaître, le goûter, son vin n'a point d'odeur, point de couleur, point de forme, il ne peut être mesuré, ou calculé...l'Amour, le vrai ...est plus fort que tout le vocabulaire, y compris le vocabulaire noble, car il ne peut être réduit à quelques phrases ou quelques mots...l'Amour le vrai… peut s'exprimer mais ne peut être exprimé… on ne l'exprime pas !

Dans le Hadith, al-Hussein (p) apparaît à la fois comme la branche ( issu du Prophète sws) et le tronc ( et je suis issu de lui) : il est donc le tout, tout comme le Prophète sws! "Allah aime celui qui aura aimé al Hussein" dit notre Noble Prophète (swa) :

Hussein est alors une lumière, que les ennemis d'Allah ont essayé d'éteindre! or l'éteindre c'est éteindre le Prophète (sws), et Ahl-ul-Bayt (as)!



L'atteindre c'est atteindre le Prophète (sws) et les Ahu-ul-Bayt (as)! Le jour de achoura on a voulu justement étouffer cette flamme, pour qu'elle ne brûle plus, mais c’est le contraire qui s'est produit! La tragédie du 10 Moharram, le Jour de Ächourâ’ a fini pare allumer cette flamme dans chaque coeur, et chaque âme...elle vit dans le souffle de chacun de nous ! Pour toujours ! Même de ceux qui ne connaissent pas al-Hussein (as).

"Al-Hussein fait partie de moi, et je fais partie d'Al-Hussein.Allah aime celui qui aura aimé Al-Hussein"

Pleurer al-Hussein (as) est péché pour certain, exagération pour d'autres…et pourtant les larmes versées sur notre cher imam (as) ont contribué à immortaliser sa lutte, son refus de la tyrannie… Ces larmes sont une vraie arme de l'histoire… Il ne s'agit pas d'une hyperbole que j'utilise pour décorer mon texte… non ...grâce à ces larmes on redevient humain, on échappe au projet de la chosification de l'Humain, car on ne pleure pas pour quelque chose, ni pour quelqu'un .Pleurer al-Hussein (as) c'est pleurer : AL INSSANYA (l'humanité), LA JUSTICE, LA LIBERTE… pleurer le vocabulaire noble..

L'écho du cri de notre bien-aimé al-Hussein( p) ne cesse d'émouvoir les esprits révolutionnaires, et les consciences libres...surtout à notre époque, où les mots ont tourné le dos à la justice , qui n'a plus de mots pour se défendre ..puisque le combattant pour la cause juste est nommé "terroriste" , la femme chaste , la femme voilée est appelée "soumise" ,"incivilisée"..le martyr palestinien, libanais, tchetchène.. n'est qu'un corps dépourvu de souffle,..envahir est égal à libérer, le néo-esclavagisme , le néo-colonialisme, l'impérialisme capitaliste: ce groupe de sons figurés n'existent que dans le dictionnaire du poète militant et de l'écrivain rebelle, car la mafia linguistique l'a transformé en un autre mot " LE MONDE LIBRE". La liberté ( la vrai conception de la liberté) se trouve alors piégée tout comme la justice, et tout le vocabulaire noble...

www.bostani.com

Posté par disti à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 février 2010

Arbayn : le Quarantième jour de Achoura

En langue arabe,Arbayn signifie quarante : c'est la commémoration du Quarantième jour de deuil religieux l'Achoura,jour du Martyre de l'Imam Hussayn (P) ainsi que sa famille et ses compagnons (P) le 10 Mouharram à Karbala.Elle a lieu,chaque année,40 jours après l'Achoura.


40

Jeudi 04 février 2010, la nuit d’Arbayn(40ème jour) d'Imam Hussayn,sa famille et ses compagnons(P)


***

La valeur du  nombre 40.

La valeur  du nombre 40 est particulièrement  significative.En règle générale,ce nombre represente l'accomplissement et la perfection.Pour mieux en découvrir  la tonalité ,voici quelques extraits tirés de textes religieux le concernant  :

  • Selon la Bible, c'est le nombre de l'attente, de la préparation, de l'épreuve ou du châtiment. La Bible recourt souvent aussi au chiffre 40 lorsque commence un nouveau chapitre de l'histoire du salut. D'autre part, quarante indiquerait la durée d'une génération ou d'une période assez longue, dont on ignore la longueur exacte.

  • Symbolise la mort à soi-même et la renaissance spirituelle.

  • Selon R. Allendy, "c'est l'accomplissement d'un cycle dans le monde, ou plutôt le rythme des répétitions cycliques dans l'Univers".

  • Selon Saint Augustin, quarante exprime la perfection

  • Représente l'homme incorporé dans l'Univers et combattant le prince du désordre,selon Claude de Saint Martin.

  • Représente la période complète et suffisante pour achever une oeuvre, selon Lacuria.

  • L'âge de quarante ans symbolise la raison, la maturité.

  • Quarante jours après la naissance, Jésus fut présenté au Temple de Jérusalem pour sa purification légale, selon la loi établie.

  • Les 40 jours de jeûne de Jésus dans le désert. (Mt 4,2)

  • Quarante jours séparent l'Ascension de Jésus de sa Résurrection. (Act 1,3)

  • Le déluge de Noé dura 40 jours. (Gn 7,4)

  • Élie marcha 40 jours et 40 nuits avant d'atteindre le mont Horeb. Il jeûna pendant 40 jours avant de commencer son ministère public et il resta 40 jours sur le mont Carmel. (1 R 19,8)

  • Moïse avait 40 ans lorsqu'il fut appelé par Dieu et qu'il tua un Égyptien, pour ensuite prendre la fuite dans le désert de Madian.Il garda le troupeau de Jéthro pendant 40 ans, en menant une vie de solitude, une vie patriarcale. Il demeura enfin 40 jours et 40 nuits au sommet du mont Sinaï avant de recevoir les tables de la Loi. (Ex 24,18).

  • Les Hébreux ont erré 40 ans dans le désert. (Nb 32,13)

  • Les 40 émissaires de Canaan.

  • Les 40 années de repentir d'Adam après sa prévarication.

  • Jésus prêcha pendant 40 mois.

  • Saint Jean veille 40 heures près du corps de la Sainte Vierge Marie avant son Assomption au Ciel.

  • Les 40 jours du carême avant Pâques.

  • La stigmatisée Marthe Robin ne fut nourrie que de l'Eucharistie pendant 40 ans.

  • Les 40 jours de jeûne que Bouddha fit au désert avant d'exercer son apostolat.

  • C'est à 40 ans que Bouddha et Mohammad ont commencé leur prédication.

  • Ming-chao te-chien, maître japonais du ch'an, enseigna pendant 40 ans sur le mont Ming-chao dont il finit par adopter le nom. Il attira à lui de nombreux disciples; on répétait ses paroles dans tous les milieux zen de la Chine ancienne.

  • Selon l'évangile de Barnabé, chapitre 54, à la fin du monde, il y aura 40 années de ténèbres sur le monde, après quoi, Dieu donnera la vie à son Messager,ainsi qu'à ses anges et tous les élus.

  • Selon le Coran,l'univers est soutenu par 40 piliers.

  • Dans certaines tribus,après la circoncision, les mâles devaient se retirer dans la brousse pour une période de solitude de 40 jours au bout de laquelle ils pouvaient alors rentrer au village.

  • Il y avait 40 nuits de deuil dans les mystères de Perséphone et 40 jours de sacrifices dans la salutation de Mithra.

  • Philippe-Auguste et Saint-Louis mirent en vigueur la 'Quarantaine-le-Roy', période de 40 jours où il était interdit à tout Seigneur d'attaquer les proches parents de l'offenseur.

  • Les anciens thérapeutes Egyptiens estimaient qu'il y avait dans la matière dense du corps physique de l'homme un véritable "cerveau" doué de mémoire qui se situait dans le coeur et qu'ils appellaient point-vie (ou atome-germe). Ce point précis se composait, selon leur dire, de quarante cristaux qui, tels des portes de diamant, résumeraient l'être dans sa totalité et donneraient accès à ses profondeurs, passé, présent et avenir réunis.

  • Selon plusieurs croyances,c'est le nombre de jours après la mort pendant lesquels les esprits de la mort tournent autour du défunt.

  • Le foetus humain serait un récepteur très sensible dans le ventre de sa mère. De mois en mois, son développement serait tel qu'il capterait différents types de vibrations planétaires. Environ tous les quarante jours, sa réceptivité varierait. Ainsi, pendant les quarante jours qui suivent la fécondation, l'embryon serait particulièrement sensible aux radiations solaires et ainsi de suite pendant la gestation pour enfin recevoir celles de la Lune un peu plus d'un mois avant sa naissance.

  • En persan et en turc, le 'mille-pattes' s'appelle 'quarante-pattes'.

  • Le nombre 40 est employé 98 fois dans la Bible.

  • Le nombre 1 sous sa forme cardinale revient 40 fois dans l'évangile de Saint Jean.

  • Le nombre 40 revient 5 fois dans le Coran. (Coran II,48, V,29, VII,137, X,17 et XLVI,14)

***

"A vingt-ans,on a le physique que nos parents nous ont donné.A quarante,on a celui de son ame"   

[Citation] 

Posté par disti à 20:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 janvier 2010

Le Rosaire de Fatima Zahra (P)

Sayyedah Fatima Az-zahra (p) travaillait beaucoup à la maison. Son père le Prophète Mohammad (P) réalisa combien elle travaillait dur.Un jour, il lui donna un Tasbîh (Rosaire) et lui recommanda de dire après chaque salât :

  1. Allâhu Akbar 34 fois

  2. Alhamdulilah 33 fois

  3. Subhanallâh 33 fois

Cela s’appelle le Rosaire ou le tasbîh de Sayyeda Fatima (p).La salât est une belle fleur et le Rosaire de Sayyeda Fatima (p) lui donne une bonne odeur.

Fatimah Zahra, en tant que majma’ an nurayn, est non seulement la confluence de la prophétie et de l’imamat mais également la confluence du cycle de Jésus et de Mohammad, le lien entre les deux cycles prophétiques ; de la même manière que Marie, la mère de Jésus fut le lien entre le cycle de Moïse et de Jésus. C’est justement pour cette raison que Fatimah Zahra est appelée Maryam al-Kubra, la Grande Marie. Il est intéressant de noter les parallèles entre Fatimah et Marie,non seulement elles portent le titre de batul ou vierge, mais elles sont également les mères physiques et spirituelles de leurs enfants. En effet, Jésus et l’Imam Hussain communiquaient avec leurs mères respectives dans leurs ventres. Marie et Fatimah révèlent ainsi la nature profondément spirituelle de la maternité. C’est justement dans son aspect maternel que Fatimah Zahra manifeste également la dimension créatrice du Divin Féminin. En effet, l’un des titres de Fatimah est celui de Fâtir ou Créateur. De nombreux hadiths expliquent comment Dieu a créé le nom de Fatimah à partir de son attribut al-Fâtir. Ainsi représente-t-elle l’aspect créateur du Divin. C’est sous son aspect de Fatimah-Fâtir qu’elle apparaît couronnée éclatante de lumière dans certains hadiths.Sur l’aspect créateur du Divin Féminin, Jalâloddin Rûmi écrit :

La Femme est le rayon de la Lumière Divine

Ce n’est point l’être que le désir des sens a pour objet.

Elle est Créateur, faudrait-il dire ?

Ce n’est pas une Créature.

(trad. Henry Corbin)

Francisco José Luis (La revue de Téhéran)

***

Notre Dame de Fatima

Je suis Notre-Dame du Rosaire.
Je viens vous demander de dire tous les jours
le chapelet et de changer de vie.

Notre-Dame, à Fatima le 13 octobre 1917.

L'apparition de Fatima, Portugal - 1917

Fatima est une ville du Portugal est un important lieu de pelerinage.Le nom de la ville,qui n'était qu'un village à l'origine,vient de l'arabe Fatima, et dérive du nom d'une princesse locale prénommée Fatima qui, après avoir été capturée par les forces chrétiennes pendant l'occupation mauresque du Portugal, fut fiancée au Comte d'Ourem.Fatima devint célèbre grâce au sanctuaire de Notre-Dame de Fátima, construit pour commémorer son apparition en 1917 quand trois jeunes paysans assurèrent avoir vu Fatima. Les enfants ont affirmé avoir vu l'apparition dans la Cova da Iria (« Anse d'Irène ») près du village d'Aljustrel, à environ 2 kilomètres de Fatima.


Posté par disti à 14:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :